Fondation Lefoulon-Delalande


Vous êtes ici

La Fondation Lefoulon-Delalande

La Fondation Lefoulon-Delalande, créée en 2000, a pour objet de contribuer à la recherche médicale par l’apport de concours financiers. Elle récompense un chercheur ou une équipe de chercheurs pour les aider à poursuivre leurs travaux, notamment dans le domaine cardio-vasculaire :

  • le remplacement vasculaire, valvulaire, cardiaque ou pulmonaire, biologique ou mécanique,
  • la thérapie génique ou cellulaire cardio-vasculaire,
  • l’instrumentation cardio-vasculaire,
  • la différenciation cellulaire
  • et les malformations congénitales.

La Fondation décerne actuellement un Grand Prix scientifique et des bourses de recherche à des chercheurs post-doctorants travaillant à temps plein dans le domaine cardio-vasculaire au sein d'une structure de recherche française.

Le Grand Prix scientifique Lefoulon-Delalande

Le Grand Prix scientifique de la Fondation Lefoulon-Delalande, doté de 500 000 euros, est destiné à récompenser une personnalité scientifique ayant apporté une contribution scientifique importante en physiologie, biologie ou médecine cardio-vasculaire.

Remise du Prix scientifique de la Fondation Lefoulon-Delalande dans le domaine cardio-vasculaire à Adolfo J. de Bold, Heart Institute, University of Ottawa, par Alain Carpentier, Académie des sciences.Adolfo J. de Bold lauréat du Grand Prix scientifique 2014

Le Prix 2014 a été décerné à Adolfo J. de Bold, Heart Institute, University of Ottawa

Les précédents lauréats

  • 2013 : Carlo Patrono et Garret A. FitzGerald pour  leurs recherches sur l’utilisation de l’aspirine à faible dose en prévention des maladies cardiovasculaires.
  • 2012 : William G. Kaelin, Peter J. Ratcliffe et Gregg L. Semenza pour la découverte des mécanismes d'adaptation des tissus et organes aux besoins en oxygène.
  • 2011 : Professeur Valentin Fuster Centre Médical du Mont Sinaï à New-York ;
  • 2010 : Professeur Michel Haïssaguerre, directeur du département des arythmies cardiaques au Centre Hospitalier Universitaire de Bordeaux, pour ses travaux sur le traitement des fibrillations auriculaire et ventriculaire ;
  • 2009 : Docteur Eric Olson, chef du département de Biologie Moléculaire à l’Université de Texas South Western Medical Centre à Dallas, pour ses travaux sur les mécanismes d’action des gènes de régulation responsables du développement du cœur ;
  • 2008 : Professeur Dario Di Francesco, du département biomoléculaire et de biologie de l’Université de Milan, pour ses travaux de recherche qui ont conduit à découvrir des canaux ioniques.

Membres du conseil scientifique

  • Président du conseil scientifique : Alain Carpentier, membre de l’Académie des sciences
  •  Kari Alitalo, membre de l’Académie des sciences de Finlande, laboratoire de biologie moléculaire de l’université d’Helsinki
  • Michel Bertrand, professeur émérite à l’université de Lille
  • Margaret Buckingham, de l’Académie des sciences, directeur de recherche au CNRS et professeur à l’Institut Pasteur
  • Giovanni de Gaetano, directeur des laboratoires de recherche et formation en sciences 
    biomédicales à l’université catholique de Campobasso (Italie)
  • François Gros, secrétaire perpétuel honoraire de l’Académie des sciences
  •  Michel Haïssaguerre, de l’Académie des sciences, directeur du département des arythmies cardiaques du Centre hospitalier universitaire de Bordeaux
  • Michel Lazdunski, de l’Académie des sciences, directeur de l’Institut de Pharmacologie Moléculaire et Cellulaire CNRS de Sophia Antipolis
  • Claude Lenfant, directeur honoraire du National Heart, Lung and Blood Institute, National Institutes of Health (USA)
  • Mona Nemer, vice-rectrice à la recherche à l’université d’Ottawa (Canada), membre de la société Royale du Canada
  • Denis Noble, directeur du laboratoire de physiologie de l’université d’Oxford 
  • David D. Sabatini, membre associé de l’Académie des sciences, directeur du département de biologie cellulaire à l’université de New York (USA)
  • Bengt Samuelsson, membre associé de l’Académie des sciences, Prix Nobel de médecine 
  • Doris A. Taylor, directeur du département de médecine régénérative au Texas Heart Institute de Houston (USA)